lundi 14 juillet 2014

samedi 12 juillet 2014

Le Transsiberien part 2: Le Transsmongolien ^^

Ca y est, déjà 2 semaines en Mongolie et des choses à dire, il y en a Beaucoup !

Commençons par le commencement...

Après notre passage à Irkoutsk, nous prenons cette fois le Transmongolien en direction de Oulan bator, la capitale de la Mongolie.

Ce fut l'occasion de rencontrer un GROS paquet de français. Il y en avait de partout !
Dans le TransMongolien, il y avait même un wagon rempli de compatriotes en train de réaliser un Tour Organisé. 
Dans le notre, il y avait beaucoup d'étrangers: des Canadiens, des Anglais, des Australiens, des Chinois mais aussi... 2 Français: Marion et Maxime, tout d'eux en train de faire un tour du monde en Vélo, mais pour le moment, à pieds jusqu'à Beijing.
Marion et Adeline

Maxime et Pierrick

Bref, 2 nouveaux amis avec qui nous resterons un bon moment, nous y reviendrons plus tard.

En ce qui concerne le train lui même: Le transsmongolien n'as pas de 3eme classe en fait, donc ce n'est pas des wagons de 54 couchettes mais des wagons avec des compartiments de 4 couchettes. Pour le confort, c'est quasiment pareil que dans le transsiberien. le truc qui change c'est un peu le design et la déco lol.
Pour le reste, on y retrouve notre distributeur d'eau bouillante (Samovar), les chiot (qui se déversent directement sur les rails) et les 2 hotesses qui veillent à ce que tout se passe bien.



On arrive finalement à Oulan Bator à 5h40 du matin heure locale, et nous nous séparons de Marion et Maxime en nous faisant récupérer directement sur le quai par la gérante de l'auberge de jeunesse que nous avions réservé: Sunpath Mongolia. (Si ça ce n'est pas de la pub !!! lol)
A peine arrivé à l'auberge, on commence les sales besognes: Le visa Chinois. Nous qui avons prévus de demander à l'auberge de nous aidé, ben c'est raté. Le Visa chinois doit se faire tout seul ! lol pas moyen de passer par une agence.
Bref, le seul truc compliqué à obtenir pour ce PUT*** de visa, c'est une PUT*** de lettre d'invitation. Après un peu de galère, nous l'obtiendrons grâce à la gérante de l'auberge et après avoir déboursé 10$ pièce.
Un passage à l'ambassade de Chine où il n'y a qu'un guichet d'ouvert pour 50 personnes... NORMAL quoi...
Un peu de bousculades, des gens mal polis et puis c'est bon, on reviendra chercher notre visa quelques jours plus tard.

On en a profité aussi pour aller étendre notre visa Mongole de 1 semaine et faire enregistrer notre passeport au Bureau de l'Immigration...Un endroit que nous n'oublierons pas ! C'est sûr...
Mis à part la paperasse à faire (qui s'est bien passé) nous avons rencontré Piedslibres une jeune femme parti il y déjà 2 ans faire un tour du monde à pieds. Nous qui la connaissions via sont Facebook et son site internet, ca nous a quand même fait tout drôle de la voir en chair et en os devant nous lol. Faut dire aussi qu'elle est assez connue par les voyageurs. Bref, une très bonne rencontre également avec Nico, son compagnon de voyage du moment.

Place à la visite de la ville. Enfin bon, c'est vrai que c'est à moitié la campagne, même dans la ville lol
C'est une Capitale très bruyante où les Klaxons sont religions.
Première visite, la place Gengis Khan, place centrale de Oulan Bator. Vraiment immense et lieux de rassemblement en tout genres.


Pik à côté de Gengis Khan


Un deuxième endroit sympa dans la ville, c'est le Marché Noir, ou communément appelé: Narantuul. C'est un marché géant où l'on trouve absolument  de tout. Du matériel de jardinage en passant par le matériel d'équitation, des vélos, de la nourriture, des habits, des carpettes... bref, DE TOUT.
De quoi passer un bon moment sauf si vous êtes la proie d'un Pick Pocket, qui sont réputés dans ce marché. Heureusement pour nous, RAS.




Dernière nuit à l'auberge, on voit débarquer 2 Français : Maxime et Marion :D
On décidera finalement de se faire une petite semaine à quatre du côté de Harhorin, l'ancienne capitale.
On y restera pour les 2jours de Nadaam : leur fête nationale. C'est un grand rassemblement (dans chaque ville et village). Les gens font des courses à cheval, de la lutte, du tir à l'arc, du polo...Les jeux traditionnels.
On passera également 2jours à cheval ! OUI à cheval lol.
C'est sympa même si les fesses prennent de sales coups (et encore on n'avait pas les vraies selles mongoles qui sont juste en bois !)
Le cheval d'Adeline devra repasser son examen "passage des rivières"...Plus de peur que de mal, on ne déplore que la perte d'une casquette, une Adeline trempée jusqu'au os qui a eu la plus grande peur de sa vie lol.

C'est l'heure de retourner a Oulan Bator, prendre nos passeports et continuer, à 2 seulement, nos petites aventures extraordinaires :D

Grosses bises à vous tous
Adeline et Pierrick

vendredi 27 juin 2014

Transsiberien part 1 : Moscou => Irkoutsk en 3éme classe

Enfin enfin enfin !

On l'attendais avec impatience et ben ça y est, on est servit lol

On embarque dans le transsiberien pour 3 jours et 4 nuits.


Ajouter une légende
Pas fatigué du tout le Pierrick ! lol

C'est vrai que la troisième classe est propice à la promiscuité :)
54 personnes par wagon, tout est réfléchi pour optimiser le nombre de place. le confort est complet mais minimum et suffisant (enfin pour nous qui campons la plupart du temps, on en demande jamais trop mdr). Un lit "couchette" relativement moelleux , de l'eau chaude à volonté, une petite table pour quatre, deux WC avec de l'eau froide pour se faire une petite toilette...parfait.






Pour les couchettes, il faut avouer qu'il ne faut pas être trop grand, ou alors avoir l'habitude de dormir en position foetus lol longueur des couchettes 1,70cm.

Pour les WC, il est vrai que leur propreté dépend des gens du wagon... Personnellement, nous n'avons eu aucun problème par rapport à ca.
De manière générale, on est tombé dans un wagon quelque peu exemplaire en fait (par rapport à ce que l'on avait pu lire sur internet : des gros soulards russe, des gros ronfleurs, des gens sales lol))
Nous on avait des gens sympas, des mamies et des petites filles avec des couettes mdr et en plus, on a pu y dormir tranquille, sans bruit. Franchement, on n'a vraiment pas eu à se plaindre.

Pour les paysages, c'est un peu lassant. Toujours la même chose : des forêts, des plaines, des lacs, des rivières puis de nouveau des forêts etc... C'est beau mais à quand les déserts de glace de Sibérie qu'on s'attend à voir ??? lol L'été n'est sûrement pas la bonne période !
Mais pour en revenir aux paysages, il ne faut pas s'attendre à être ébloui !!!

Petit mot sur les "Provodnitsa" se sont les hôtesses (et hôtes) en uniformes qui s'occupent des wagons. Ils veillent à ce que leur wagon soit propre, ils sont là pour nous aider, nous renseigner, ils servent également de "police"...Ils font un peu tout en fait. Mais comme pour 90% des russes, ne vous attendez pas à ce qu'il parlent anglais !!! Ils vous souhaiteront la bienvenue, vous énonceront les règles et vous réprimanderont en RUSSE lol !!!

Au global, on peut dire que c'était vraiment une bonne experience.
Si  on prend de quoi s'occuper et un peu de thé et quelques biscuits à partager avec les gens, le voyage passe même très vite.

Maintenant, c'est le lac Baikal puis une nouvelle fois le Transsiberien, en 2nd classe cette fois ;)

Bise a tous

Adeline et Pierrick


Arrivée en Russie

Ca y est, la frontière russe est proche. Un dernier automobiliste s'arrête et nous amène jusqu'à la douane.

Nous qui nous attendions à voir les régiments de bindés,et des bunkers de partout ... nous avons vite été déçu lol

En fait, ce fut même l'un des postes frontière les plus détendu que nous ayons traversé !
Côté ukrainien, un garde super sympa avec qui nous avons discuté de notre voyage pendant 10mn et côté Russe, une femme, qui parlait pas vraiment beaucoup mais qui semblait n'avoir aucune animosité envers nous.
Et puis faut dire aussi qu'on été a côté d'un camioneur Turc  avec qui nous avons commencé à discuter. Tout pour détendre l'atmosphère en fait :)

Bref, frontière passée, nous voilà donc dans la patrie de notre cher Vladimir Poutine :D

Un petit tour au bureau de change, à la station service pour prendre de l'eau et Hop, on se trouve un petit coin pour planter la tente et passer la nuit. Cette soirée fut ausi l'occasion de voir s'additionner les camions juste avant la frontière. Nous avons fait une estimation : Il y avait entre 100 et 200 camions qui attendaient ! c'est pas une blague.




Le lendemain, bonjour la galère. Notre début d'auto stop en Russie est calamiteux. Même les camions turcs (normalement formidables) ne s'arrêtent pas.
Petite explication: Généralement, les camions en Europe ne s'arrêtent pas beaucoup pour les auto stoppeurs (surtout quand ils sont 2, à cause de la police). Les Turcs eux s'en foutent un peu; Même si ils ont qu'une place a côté du chauffeurs, ils s'arrêtent pour les auto stoppeurs.
Sauf que là, Russie oblige, impossible de nous prendre. Les contrôles de police sont trop fréquents et apparament ça rigole pas.

Donc bon, après un gros jour de galère, on trouve enfin quelqu'un qui nous fait partir de notre coin pommé. les jours suivants se passent plutôt bien, mais avec la pluie. Décidément, ce pringtemps aura été pluvieux.

On arrive finalement à Moscou le 16 juin, 4 jours avant notre départ avec le Transsibérien ! On passe prendre nos billet à l'agence à laquelles nous l'avons commandée. Une journée fatiguante qui nous a fait redécouvrir les joies du métro dans les grandes villes (chaleur, bousculade...)
Le truc quand même bien à Moscou, c'est qu'il y a des grands parcs dans lesquels on peut facilement camper !
Les 2 nuits suivantes, nous avons été acceuillis par Alexey, un informatitien super sympa avec qui nous avons passé que de bons moments.




Le temps aussi pour nous de visiter un peu la ville, que nous n'avons pas spécialement trouvé acceuillante.
C'est plus une ville pour les passionnés d'architecture, d'art.. que pour les voyageurs.
Mais bon, on a quand même fait nos touristes lol et visités les principaux monuments.


Kremlin


Place rouge

Place rouge


Une chose qui nous a marqués dans Moscou: le nombre de policiers, gardes et vigiles. Il y en a absolument de partout !
1 pour chaque magasin / boutique, dans les rues, le métro idem...
Et les contrôles de papiers ou autre sont hyper fréquents. On a vraiment senti une atmosphère répréssive.

Mais bon, oublions les mauvais côtés.
Maintenant place au Transsibérien !

Pik et Ade

dimanche 15 juin 2014

1 an déjà...



Ca y est, ca fait un an ! 

L'occasion de faire un petit bilan de cette année qui vient de s'écouler mais aussi de rémercier tous les personnes qui nous soutiennent via les réseaux sociaux, les mails, skype...

MERCI BEAUCOUP ! On a vraiment un grand plaisir à lire tous les messages qui nous parviennent :)

Petit poème :
Seulement ou déjà 12 mois,
C'est beaucoup et si peu à la foi,
Notre périple est palpitant, fascinant,
Et le mieux; il va durer 4 ans.

Une vie de rencontres et d'aventures où se mêlent grandes joies et coup durs,
Mais à la fin ne restera dans nos coeurs,
Que les inombrables moments de bonheur.

On part à la découverte du monde entier, 
L'Europe n'est que le commencement,
Une infime partie de notre épopée,
En quelque sortes, juste un échauffement.

Adeline COLLET


Et pour terminer, quelques chiffres pour résumer cette année formidale :

Nombre de mois écoulés: 12

Nombre de pays visités: 14


Nombre de nuits
en camping sauvage: 237
en couchsurfing et invitations  : 61
dans les fermes: 52
en Hotel: 15


Nombre de fermes visitées: 4


Nombre de voiture qui se sont arrétées
 pour nous prendre en stop : Pus de 550 !


Total de l'argent dépensé : 6032 € (comprenant tout : les visites, la nouriturre, les transports, les quelques hôtels...)


Nombre d'agression : 0




jeudi 29 mai 2014

BAZA ULMU, la Base d'Ulmu

Enfin notre visa en Poche ! Après 25 jours d'attente lol On est vraiment content de l'avoir. Maintenant, direction l'Ukraine, mais auparavant, petit arrêt à BAZA ULMU, une ferme permaculturelle gérée par 2 personnes d'une trentaine d'années : Adrian et Roxi :)



Une ferme d'environ 1ha situé dans Maramures, une chaine montagneuse vraiment magnifique. Bref, l'endroit est vraiment fantastique, perdu dans la campagne avec pour seuls voisins, quelques paysans et les ours lol

Adrian

Roxi et Adeline
 



Leur but est de créer une ferme expérimentale de permaculure ainsi que, par la suite, une école.
La ferme est aujourd'hui en plein développement. Ils y cultivent fruits et légumes mais sont pour le moment, surtout occupés à réaliser leur maison : un Eco building en sac de terre et toiture en paillassons de roseaux !




Nous y sommes restés 5 jours et ce fut vraiment une expérience unique.
Adrian, concepteur du projet, est un véritable passionné. Il partage sur tous les sujets auxquels il pense et répond absolument à toutes les questions lol

Si vous vous rendez la bas, vous parlerez surement de
  -Permaculture 
  -Maison en sac de terre  (voir ci dessus)
  -Root Cellar (un cellier qui peut remplacer votre frigot ;)

Root cellar à Baza Ulmu

  -Rocket mass heater le top du top pour chauffer votre maison avec une combustion du bois parfaite
  -Culture sur butte et Hugelkultur  (Jardiner sans arroser et sans désherber, c'est possible !)






Pour l'instant la vie la bas est assez rustique, mais qu'est ce qu'on s'y sent bien !
Pas d'eau courante et pas d'electricité et comme dortoir, une grange. (C'est SUPER agréable de dormir dans du foin !! )

C'est vraiment un lieu d'apprentissage et de repos. On y travail bien sur, mais pas question d'être des forcenés et Adi nous l'a bien fait comprendre.

L'endroit rêvé qu'il faut visiter !
Merci encore Adi et Roxi, c'était parfait :)

Leur facebook : ICI
Woofing : ICI

Plus de photos:



la grange

La terrasse

Pierrick s'essaie au Didgeridoo et ça marche lol

Adeline s'essaie au Didjeridoo... lol